Aller au contenu Aller au menu principal
Actualités

A la découverte des métiers de la scierie Ducerf !

il y a 3 mois
A la découverte des métiers de la scierie Ducerf !

La scierie de Vendenesse-lès-Charolles (71), l’un des 3 sites de production du groupe, est un lieu clé de l’activité de Ducerf. C’est là que sont transformés une part importante de nos 50 000 m3 de grumes annuels. Des volumes qu’il faut trier, stocker et scier en fonction de la qualité et des débouchés. Grâce à un contrôle strict des productions et au travail appliqué des différentes équipes, nos clients bénéficient de produits de grande qualité. Le secret de cette réussite : des hommes expérimentés et compétents, fiers de leur mission. Rencontres…

Que chacun soit à la bonne place

Jean-Marc Cauvas, responsable de la scierie : « Avec Jean-Marie Ducerf et Sébastien Grisard, nous sommes 3 à gérer ce site. Notre rôle est d’organiser au quotidien la production et de diriger les équipes. Cela représente une vingtaine de personnes sur un roulement de 11 heures par jour. A ce poste, il est important de savoir exactement mettre les compétences de chacun au bon emplacement afin qu’il s’y épanouisse et que nous remplissions nos objectifs de production. La capacité maximale des différents sites en stock couvert est de 25 000 m² et à Vendenesse-lès-Charolles nous travaillons sur ces stocks pour pouvoir répondre sans faille à la demande des clients. On scie environ 150 m3 par jour, ce qui fait environ 14 m3 par heure. A l’année, vous multipliez par environ 220 jours ouvrables, vous voyez ce que ça peut faire ! »

 

Témoignage de Jean-Marc Cauvas en vidéo 

Connaître la forêt pour bien orienter les grumes

Arnaud Cognard, responsable du parc à grumes : « Je suis au premier maillon de la production ! Mon rôle est de réceptionner sur le parc les grumes qui arrivent des forêts, les marquer selon leur qualité et leur diamètre, et les orienter dans la scierie en fonction de la demande. C’est très important vu le prix du bois à l’heure actuelle. Il faut donc une connaissance des arbres sur pied et connaître les débouchés. Pour cela, je continue à aller en forêt et à avoir une relation forte avec l’équipe forestière. Cela fait 19 ans que je suis dans l’entreprise et comme c’est un poste clé, c’est assez valorisant. La seule contrainte est que l’on travaille en extérieur tout au long des 4 saisons, mais c’est le métier, et de toute façon je suis passionné ! »

 

Témoignage d'Arnaud Cognard en vidéo 

Constamment avoir un outil de coupe parfait

Ludovic Conti et Gilbert Momesin, responsables de l’affûtage :

LC : « Pour nous, l’idée, c’est de s’assurer que l’on a un outil de coupe parfait, car le meilleur scieur du monde ne sera pas capable de scier droit si ce n’est pas le cas ! A l’affûtage, nous travaillons donc sur la précision au 10e, voire au 100e de millimètre avec des machines sophistiquées à commande numérique. C’est un métier qui demande beaucoup d’attention, de connaissances techniques et d’être très carré dans ce que l’on fait. Notre mission allie le travail en atelier et les interventions en scierie. Cela passe par l’entretien, le changement de lames ou de différents fers, couteaux. Mais notre principale activité, c’est quand même la préparation des rubans bi-coupe. C’est d’ailleurs ce qui est le plus pointu à réaliser. La principale contrainte est évidemment le respect des consignes de sécurité parce que l’on a des objets coupants et tranchants à manipuler du matin au soir, donc nous n’avons pas trop le droit à l’erreur. »

GM : « Cela fait 41 ans que je travaille pour le groupe Ducerf, dont une bonne partie à l’affûtage. Et en 25 ans, ce travail a largement évolué. Auparavant, on était en mono-coupe et aujourd’hui, on est en bi-coupe. C’est plus moderne et la production a d’ailleurs augmenté, mais il faut faire preuve d’encore plus de précision. Toutes les 4 heures, nous changeons les lames et nous faisons une révision : planage, tensionnage et affûtage. Notre obsession est de faire en sorte qu’il n’y ait absolument aucune bosse sur une lame, sinon cela ferait dévier la découpe et la qualité du produit en serait dégradée. »

 

Témoignages de Ludovic Conti et Gilbert Momesin en vidéo 

Que la machine ne s’arrête jamais

Anthony Turret, responsable du service maintenance : « Mon rôle premier est de m’assurer qu’il y ait le moins possible d’arrêt de production. Pour cela, je m’occupe de toute la gestion des stocks pour pouvoir dépanner au plus vite, tout en réalisant les investissements pour la mise en place des machines et en organisant les interventions des techniciens de maintenance. Cela demande de planifier les étapes à suivre pour les travaux d’été ou d’hiver. Et parallèlement, j’ai pour mission d’améliorer la sécurité et les conditions de travail sur chaque poste. J’apprécie le côté familial de cette entreprise, au sein de laquelle tout le monde se connaît, et aussi le fait que l’on m’ait donné des responsabilités alors que je suis encore jeune. C’est valorisant. »

 

Témoignage d'Anthony Turret en vidéo 

 

 

 

 

 

A la découverte des métiers de la scierie Ducerf !
Jean-Marc Cauvas, responsable de la scierie
Arnaud Cognard, responsable du parc à grumes
Ludovic Conti (à droite) et Gilbert Momesin (à gauche), responsables de l'affûtage
Anthony Turret, responsable du service maintenance
Actualités sur le même thème

Traitement du bois | Mentions légales

Ducerf Groupe 71120 Vendenesse-lès-Charolles, France - Tél. +33 (0)3 85 88 28 28 - Fax +33 (0)3 85 88 28 38