Aller au contenu Aller au menu principal
Actualités

Passerelle de la gare de Laval : le choix du chêne Ducerf pour un projet « exceptionnel » !

il y a 3 mois
Passerelle de la gare de Laval : le choix du chêne Ducerf pour un projet « exceptionnel » !

Par la qualité et la durabilité de ses produits en chêne et l’accompagnement de ses techniciens, Ducerf a pleinement participé à la naissance de la nouvelle passerelle de la gare SNCF de Laval. Un ouvrage magnifique qui participe au développement de la ville, mais qui a nécessité un important savoir-faire de tous les acteurs du projet. Récit…

« C’est un projet exceptionnel, de par son ampleur, l’attente qu’il a suscitée et ses contraintes ! » Ces mots sont ceux de Raphaël Reverdy, président de Limeul, l’entreprise de charpente et couverture qui est intervenue sur le projet de la nouvelle passerelle de la gare de Laval. Le remplacement de cet ouvrage, qui assure l’accès au quai, mais aussi la connexion entre les quartiers au sud et au nord de la gare SNCF, tenait en haleine les habitants et les élus du chef-lieu de la Mayenne depuis plus de 5 ans. C’est donc avec soulagement que tous ont accueilli son ouverture au public juste avant Noël, le 22 décembre dernier.

Une passerelle de 95 m de long à installer au-dessus des voies ferrées !

Et la structure a de quoi impressionner. Cette vaste et élégante promenade partiellement couverte, faite de bois, d’acier et de béton, enjambe le faisceau ferroviaire sur 95 m de long et 8 m de large. Pas une mince affaire, d’autant que sa position imposait des contraintes très particulières. « Le maître d’œuvre a évidemment dû respecter l’aspect général voulu par la Mairie et son budget, mais surtout respecter le timing de la SNCF pour l’installation. Car le week-end prévu pour le montage final a été réservé 1 ou 2 ans à l’avance et nécessitait qu’aucun train ne circule sur la ligne. »

A ce planning « hyper timé » s’est ajoutée l’exigence d’une précision extrême afin que les éléments s’emboitent parfaitement alors qu’ils ont tous été construits indépendamment et sur des sites éloignés. « Cela a été un vrai projet européen, confirme Raphaël Reverdy. L’architecte Dietmar Feichtinger, est autrichien, le fabricant de toute la structure métallique est en Italie, les bois sont venus de Bourgogne concernant le chêne Ducerf, mais aussi de Bretagne et de Finlande, et les rails supports du platelage ont été fabriqués au Lichtenstein ! »

Le chêne, priorité de l’architecte et de l’entreprise de pose

Il a fallu plusieurs mois de conception et de montage dans les ateliers de Limeul à Rennes, pour réunir et réaliser tous les éléments en bois : la charpente qui couvre la passerelle sur la moitié de sa largeur, le bardage et les pièces du platelage. Et c’est le chêne qui a été prescrit par l’architecte. Son cabinet, spécialisé dans les projets emblématiques d’habitations, de tertiaire ou d’ouvrages plus spécifiques, comme le futur mur de protection autour de la Tour Eiffel, a aussi une vaste expérience dans la conception de passerelles. Il a notamment signé l’ouvrage qui permet l’accès au Mont Saint-Michel. « Dans la majorité de ses projets, il essaie de mixer du bois et de l’acier, décrit Raphaël Reverdy. Et le bois choisi est toujours le chêne. »

Un choix forcément approuvé par Limeul, cette société aux 140 années de savoir-faire et qui fonctionne avec ses 70 salariés. « Au sein de notre entreprise, le bois que nous transformons pour l’activité charpente est à 90% du chêne. Pour nous, il est très important de travailler cette essence qui présente les meilleures qualités de résistance et de durabilité. Dès que l’on nous enjoint à travailler de l’Ipé ou des matériaux exotiques, on essaie d’indiquer au maître d’ouvrage ou au maître d’œuvre, que nous avons des bois naturels français d’excellente qualité, qui ont la même durabilité technique et qui évitent de dépeupler les orang-outan dans les forêts d’Asie ! »

Accompagnement Ducerf « très professionnel, dynamique, d’excellents techniciens »

En accord avec l’entreprise générale GTM Bâtiment, Limeul a donc opté pour les produits Ducerf. 51 m3 de chêne ont été fournis pour la réalisation des bardages de la gamme Côtéparc® (habillage derrière ossature bois) et le platelage qualité Premium (passerelle et escaliers). Et ce qu’a particulièrement apprécié Raphaël Reverdy, c’est l’accompagnement dont il a bénéficié. « Sincèrement, j’ai eu affaire chez Ducerf à 2 correspondants, Thibault Chastagnier et Julien Guénard, très professionnels, dynamiques et très bons techniciens. Sur ce genre de projets, les choses évoluent vite, il y a des contraintes, une dead-line, et ils ont été là au quotidien, que ce soit sur la qualité du bois attendue, sur les modifications de dernières minutes ou sur des réponses techniques à apporter très rapidement. Je les en remercie ! »

C’est finalement en août dernier que l’impressionnante étape de l’assemblage, puis du levage, s’est déroulée après l’arrivée à Laval de la structure métallique, divisée en 4 modules. Il aura fallu 3 semaines, à la quinzaine de salariés de Limeul mobilisée, pour réaliser uniquement la charpente, l’habillage bois des éléments et la couverture zinc. Certaines opérations ont été menées la nuit dans des créneaux de non-circulation des trains. « Le coup d’accélération des derniers jours s’est plutôt bien passé, se félicite aujourd’hui Raphaël Reverdy. Tout le monde a joué le jeu, aussi bien les fournisseurs, que les techniciens des différentes entreprises engagées dans le projet. » Un projet dont le rendu est à la hauteur de l’implication de chacun et qui participe pleinement au réaménagement du nord de Laval. Avec sa gare rénovée, la Ville compte bien désormais poursuivre son essor.

Lire aussi

Crédits photos : Société LIMEUL - Dietmar Feichtinger Architectes – Ducerf Groupe

Passerelle de la gare de Laval : le choix du chêne Ducerf pour un projet « exceptionnel » !
L'impressionnante opération d'assemblage des 4 modules de la passerelle
51 m3 de chêne ont été fournis par Ducerf pour la réalisation des bardages et du platelage
Le chêne, l'essence prescrite par l'architecte Dietmar Feichtinger
Bardages et Platelage Ducerf de la gamme Côtéparc®
Cette passerelle, enjambant les voies ferrées, relie désormais le nord au sud de Laval
Les habitants de Laval empruntent la nouvelle passerelle depuis noël
Actualités sur le même thème

Traitement du bois | Mentions légales

Ducerf Groupe 71120 Vendenesse-lès-Charolles, France - Tél. +33 (0)3 85 88 28 28 - Fax +33 (0)3 85 88 28 38