Aller au contenu Aller au menu principal
Actualités

Rénovation thermique du CETIC : le bois Ducerf « performance et esthétique sur le long terme »

il y a 1 mois
Rénovation thermique du CETIC : le bois Ducerf « performance et esthétique sur le long terme »

Comment réaliser une rénovation thermique, esthétique et durable d’un bâtiment tertiaire des années 70 en lui offrant un caractère totémique à la hauteur de l’activité qu’il abrite ? Cet ambitieux défi était proposé par le CETIC en Bourgogne et il a brillamment été réussi grâce au concept novateur I-TECH-BOIS qui a fait le choix du bois Ducerf et sa gamme de bardage Variations. Immersion au cœur d’un projet d’envergure.

« Le CETIC a plus de 40 ans d’existence et il est une vitrine du savoir-faire français. Ce centre, unique au monde, forme environ 2 000 personnes par an et en accueille 4 000 supplémentaires, notamment des clients d’EDF et AREVA. » Ces mots de Pierre-Alain Lhote, le Directeur du Centre d’Expérimentation et de validation des Techniques d’Intervention sur Chaudières nucléaires à eau pressurisée, suffisent à résumer l’enjeu que représentait la rénovation de ce bâtiment installé à Chalon-sur-Saône.

Un bâtiment aux activités de pointe qui héberge une copie d’un réacteur et d’une piscine de centrale nucléaire et qui a servi à fabriquer certaines des premières pièces des centrales actuelles. Mais il souffrait des faiblesses de sa construction réalisée en 1972 selon les standards tertiaires de l’époque, c’est-à-dire une façade rideau aluminium et de larges surfaces vitrées sur toute la hauteur de l’ouvrage qui provoquaient des déperdissions énergétiques importantes.

Pour ce chantier la direction du CETIC, en tant qu’acteur de « l’activité économique régionale », a fait le choix de s’appuyer sur des intervenants locaux. C’est donc avec l’atelier d’architecture Olivier Le Gallée et le bureau d’études Chaléas Ingénierie, que les objectifs ont été fixés de réduire les surfaces vitrées d’un tiers, de changer les menuiseries afin d’atteindre un gain de 30 % de consommation d’énergie. Autre contrainte, réaliser le chantier sur site occupé car l’activité du complexe ne pouvait pas être suspendue.

Le bardage Variations en peuplier THT de Ducerf allie « esthétique, durabilité et stabilité »

« Le bois au premier abord fait un peu peur en termes de vieillissement et de nuisibles, confie Pierre-Alain Lhote. Mais La réponse apportée sur notre bâtiment garantit à la fois la performance et l’esthétique sur le long terme. » Il a été convaincu par la solution technique mise au point par I-TECH-BOIS : des panneaux préfabriqués en ateliers composés d’une ossature bois, de deux isolants en fibres de bois et d’un bardage. Une solution qui garantit d’excellentes performances thermiques et une gestion efficace de l’hygrométrie.

« Sur ce projet l’architecte souhaitait utiliser du bois en façade pour contraster avec l’univers très industriel de la zone, décrit Thibault Chastagnier, le directeur d’I-TECH-BOIS. Son idée était de donner du relief à ce long bâtiment en jouant sur les épaisseurs de bardage.... Le client lui, acteur mondial de l’énergie nucléaire avait besoin d’être rassuré sur la tenue dans le temps d’un parement bois. J’ai tout de suite pensé à leur proposer le bardage Variations en peuplier THT du Groupe Ducerf. Pour moi c’est le produit qui allie le mieux, l’esthétique en donnant cette vibration aux façades, la durabilité grâce au traitement par haute température et la stabilité dans le temps avec la finition de prégrisaillement. »

Cette solution de bardage permet de créer des façades uniques à partir de profils claire-voie interchangeables et a offert à l’architecte Olivier Le Gallée la liberté de jouer sur les reliefs, les effets d'ombres-lumières et les décalages de volumes, tout en donnant une certaine légèreté à l’ouvrage. Pour les 800 m² de façades, 10 tonnes de bois Ducerf d’origines régionales (ossature douglas, bardage peuplier THT), certifiés PEFC, ont été utilisées.

« Plus de lumière naturelle, moins de climatisation »

Et puis un autre argument, une forme de sensibilité, a fini de convaincre le maître d’ouvrage : la provenance du bois. « L’utilisation de produits français était très importante pour mes clients, ajoute Thibault Chastagnier. Avec Ducerf, je leurs garantie un approvisionnement local et un traitement sans produit de synthèse, je crois que c’est ce qui a fait la différence. D’autant qu’en tant que poseurs, nous apprécions la mise en œuvre des bardages de chez Ducerf car ce sont des produits de premier choix bénéficiant d’un calepinage sur mesure grâce à la technologie de l’aboutage. »

L’élégance du bois, traité selon une teinte grise pour anticiper sur le vieillissement du matériau et garantir une homogénéité esthétique, donne une nouvelle signature au bâtiment du CETIC qui contraste désormais avec l’univers très industriel de la zone. Un visage noble et moderne à l’image des activités hautement stratégiques que ce complexe abrite. A l’issue des 2 mois de travaux, son président, Pierre-Alain Lhote, attestait de la réussite du projet. « Nous sommes satisfaits du résultat. Nous observons une gestion améliorée de la lumière naturelle et en période estivale très chaude, nous remarquons un meilleur confort vis-à-vis des surchauffes, la climatisation est moins utilisée. » Une sensation confortée par les chiffres de consommation d’énergie passés de 251 à 175 KwhEP/m2/an, soit un gain de 30 %... objectifs thermiques et esthétiques atteints !

Voir aussi...

Rénovation thermique du CETIC : le bois Ducerf « performance et esthétique sur le long terme »
Le CETIC avant intervention
Le CETIC habillé de son nouveau manteau en bois Ducerf
Le bardage en peuplier THT de la gamme Variations de Ducerf
La noblesse du bois et de l'effet grisé
Actualités sur le même thème

Traitement du bois | Mentions légales

Ducerf Groupe 71120 Vendenesse-lès-Charolles, France - Tél. +33 (0)3 85 88 28 28 - Fax +33 (0)3 85 88 28 38