Aller au contenu Aller au menu principal
Actualités

TENDANCE Le bardage bois Ducerf s’impose dans nos intérieurs...

il y a 2 mois
TENDANCE Le bardage bois Ducerf s’impose dans nos intérieurs...

Le bardage bois Ducerf s’impose dans nos intérieurs : une tendance qui monte, qui monte… avec de l’innovation à la clé !

S’il était jusque-là réservé aux façades extérieures, le bardage bois s’invite désormais dans nos intérieurs. La tendance est portée par des architectes toujours plus nombreux à vouloir intégrer un parement mural bois sur un mur intérieur ou bien un plafond. Depuis le début de l’année 2022, la demande pour ce type de détournement a même été multipliée par 4. Face à cette attente, le groupe Ducerf innove et répond avec les atouts du bois : naturel, esthétique, technique et sur-mesure !

A l’origine du parement mural intérieur : le détournement du bardage extérieur !

Cette tendance du parement mural intérieur s’est installée de façon progressive. Carole Debize, responsable marketing du groupe Ducerf, a vu le phénomène s’amplifier ces derniers mois : « Depuis le début de l’année, le nombre de demandes pour des produits d’aménagement intérieur a largement augmenté. Il a été multiplié par 4. Nous nous sommes rendu compte que des clients qui avaient l’habitude d’utiliser notre bardage à l’extérieur se sont dit qu’ils avaient la possibilité de le détourner pour une utilisation en intérieur. » De cette façon, les prescripteurs souhaitent créer quelque chose d’unique, des réalisations d’exception.

A l’origine de cette tendance, il y a sans doute aussi l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation environnementale : « Tous nos produits en bois feuillus bénéficient de cette dynamique de la RE 2020. Il y a un vrai engouement sur les matériaux naturels, écologiques et biosourcés. Avec le bois, les projets gagnent en cohérence en associant esthétique et démarche environnementale. Pour Carole Debize, « Ducerf a bien l’intention de continuer à accompagner ses partenaires dans cette tendance sur le long-terme. » Une demande exprimée essentiellement aujourd’hui par les agenceurs et les architectes d’intérieur.

Ce détournement du bardage bois extérieur a par exemple été expérimenté avec succès par une architecte de Charente-Maritime, Émeline Poulain. Elle a recouvert tout un pan de mur de sa maison pour assurer une continuité esthétique avec l’extérieur tout en apportant une impression de chaleur et de confort. Elle apprécie aujourd’hui le côté graphique de son bardage à claire-voie qui amène aussi une impression de hauteur et un jeu de relief.

Faire entrer le parement mural pour laisser libre cours à sa créativité !

Le parement mural bois laisse beaucoup de place à la créativité des architectes et des maîtres d’ouvrage. Le matériau répond parfaitement à la recherche d’un esthétisme intérieur nouveau. Les prescripteurs apprécient le côté naturel du bois. Il permet de créer des ambiances chaleureuses et de caractère. Certains choisiront des finitions brutes alors que d’autres préféreront un rendu plus décoratif. Ainsi, les usages ont tendance à se démultiplier. Si le bardage intérieur s’est retrouvé sur le mur d’un salon ou d’une chambre, on a aussi pu le décliner aux plafonds dans un lycée ou une boutique par exemple. Le bardage bois peut aussi permettre de délimiter des espaces sans cloisonner. La créativité est sans limite. L’utilisateur peut également décider d’appliquer un vernis ou une coloration particulière. Le matériau laisse une très grande liberté en matière d’esthétique.

En intérieur, le bardage bois est aussi capable de donner une atmosphère différente. Un parement mural intérieur en bois crée un jeu d’ombre et de lumière étonnant avec une ambiance qui évolue tout au long de la journée en fonction de l’orientation du soleil. Là encore, les architectes peuvent s’amuser avec ces effets de lumière.

 « Il y a une sonorité des pièces qui est différente, avec moins de résonance et l’impression d’un espace reposant ».

Le bardage bois offre des propriétés techniques et esthétiques avantageuses

La gamme de bardage bois proposée par Ducerf présente de nombreux atouts techniques parfaitement adaptés à une utilisation intérieure. Pour Thibault Chastagnier, responsable du pôle 2nde transformation, cela s’explique par le fait que « le bardage extérieur est beaucoup plus exigeant en termes de performances. » Selon lui, « il doit résister aux intempéries, aux insectes, aux champignons, etc. » La durabilité du matériau est aussi au rendez-vous. « Nous avons développé des bardages en feuillus avec des essences naturellement durables et des essences comme le frêne ou le peuplier que l’on a pu valoriser grâce au traitement par haute température. Ayant moins de sollicitations à l’intérieur d’un bâtiment, ces bois sont tout à fait adaptés à ces nouveaux usages. »

Le bois offre un large panel de teintes, chaque essence possède sa gamme chromatique. Carole Debize précise que le traitement par haute température des bois feuillus permet d’élargir encore ce choix de couleurs : « Un peuplier traité à haute température prendra par exemple une couleur beaucoup plus foncée et chaude, une teinte chocolat ». Et à l’intérieur, le bois ne grisera pas comme il pourrait le faire en extérieur. La couleur va très peu bouger. « Ceux qui font le choix de détourner le bardage en font un réel élément de décoration. »

Aucun produit chimique n’étant ajouté à ces produits ils peuvent aussi bien prendre place à l’intérieur de la maison. De plus, en intérieur, le bardage bois ne nécessitera quasiment pas d’entretien.

Le traitement THT a aussi un intérêt lorsqu’on souhaite intégrer un parement mural intérieur dans une pièce humide : « Dans une salle de bains par exemple, le traitement par haute température à l’avantage d’améliorer la stabilité dimensionnelle du bois et garantit donc une plus grande fiabilité du parement sur le long terme. »

Le bardage bois intérieur, associé à d’autres solutions d’isolation, peut aussi permettre de répondre à un besoin acoustique. Thibault Chastagnier le constate notamment pour des applications en plafond : « Ce qui va apporter cet aspect phonique, c’est la combinaison d’une isolation associée avec un bardage en claire-voie. Les lames d’air laissent s’échapper les sons dans l’isolant phonique. Il y a une sonorité des pièces qui est différente, avec moins de résonance et l’impression d’un espace reposant. »

Des finitions pour améliorer la réaction au feu des bardages bois

Ducerf peut également répondre à un enjeu majeur du bois : la réglementation incendie. La question se pose notamment pour des logements collectifs ou des établissements accueillant du public. Thibault Chastagnier peut rassurer les prescripteurs sur ce point : « Il existe des finitions pour améliorer la réaction au feu des bardages bois, ce sont les finitions intumescentes qui permettent de prévenir tout départ d’incendie. Grâce au travail d’un de nos partenaires, nous pouvons fournir des lames ayant déjà reçu cette finition répondant aux contraintes réglementaires. » Cette finition a par exemple été appliquée pour le centre aquatique de la Palestra à Chaumont. Ce lieu accueillant du public nécessitait une solution offrant à la fois une forte valeur ajoutée esthétique et une réponse efficace aux contraintes réglementaires en matière d'exigence au feu.

Sur-mesure et facilité de mise en œuvre

Pour tous les projets d’aménagement, le bois présente l’intérêt de pouvoir être travaillé sur-mesure. Les bardages du groupe Ducerf sont en bois massif et peuvent être aboutés, notamment pour répondre à des besoins de grandes longueurs. Pour Carole Debize, « l’objectif est d’être capable de s’adapter au projet du client ». Via son bureau d’études, Ducerf peut répondre à des projets nécessitant différentes largeurs et longueurs de lames. Thibault Chastagnier explique que « c’est l’aboutage, grâce à un système d’entures, qui permet de recréer de grandes barres ». Et d’ajouter que « cela évite toute perte et permet un calepinage très précis de chaque élément ». Une aide précieuse pour les artisans menuisiers qui procèdent à la pose. En longueur, il est possible de proposer des lames allant jusqu’à 6 mètres.

Ducerf peut aussi répondre à des demandes très spécifiques comme ce fût le cas pour le chantier d’un lycée dans la région de Chaumont. Il fallait alors réaliser un bardage de plafond en chêne massif sans fixation visible. Le parement devait pouvoir être démonté. Thibault Chastagnier se souvient que « le bureau d’études a alors proposé un calepinage précis avec des fixations parfaitement invisibles ».

Enfin, à l’intérieur comme à l’extérieur, le bardage bois est très simple à mettre en œuvre, sur tasseaux. Thibault Chastagnier se rend compte à quel point « l’aspect préfabrication et rapidité d’exécution séduisent les architectes et les maîtres d’œuvre. Il est donc possible de remettre des espaces finis à un client bien plus vite qu’avec des plaques de plâtres traditionnelles par exemple, pour lesquelles les étapes de mise en œuvre sont beaucoup plus nombreuses. » Cette facilité d’exécution, Émeline Poulain l’a immédiatement constatée pour la pose de son bardage en frêne : « Nous avions presque l’impression que nous ne mettions pas en œuvre du bois tellement c’était facile. Nous avons gagné beaucoup de temps ! »

« Nous voulions offrir une solution différenciante et inspirante en investissant davantage l’aspect décoratif du parement mural intérieur »

Ducerf dévoile sa première gamme de parement mural intérieur

Pour répondre aux attentes de ses clients, Ducerf a souhaité leur apporter une offre plus complète. Pour Carole Debize, « l’idée a très vite été d’élargir notre offre technique et décorative. Nous voulions offrir une solution différenciante et inspirante en investissant davantage l’aspect décoratif du parement mural intérieur. » Le groupe a donc développé une solution de parement mural dédiée à l’aménagement intérieur, un nouveau produit décoratif dévoilé lors du salon Architect@Work de septembre 2022 : le BARD 107 texture. Contrairement aux bardages à rendu lisse proposés jusque-là, ce nouveau produit offre un motif inspiré des mouvements des vagues, à la fois décoratif et apaisant.

Pour permettre ce développement de la gamme de bardage intérieur, l’entreprise a investi dans une toute nouvelle moulurière. Avec le choix de cette machine numérique, il s’agissait pour Thibault Chastagnier, « de démontrer la réactivité du groupe Ducerf ». Cette moulurière doit permettre des changements de séries et des changements de pointage très rapides. Son rôle est de profiler les lames et de leur apporter en plus, et c’est la nouveauté, un état de surface structuré. Elle va pouvoir par exemple créer des ondulations sur le bois comme pour le BARD 107 texture. La moulurière permet de profiler les lames de terrasse et de bardage, une option de coupe a été ajoutée. Il s’agit de couteaux crantés développés en interne pour réaliser le motif souhaité, un motif personnalisé et unique pour un état de surface inédit. Thibault Chastagnier explique que sur cette moulurière, il y a à la fois des fers qui vont raboter, calibrer la matière et des fers qui vont osciller pour structurer la surface. « Ce nouvel outil est une belle opportunité de répondre aux architectes qui ont envie de se différencier. »

« Laisser la possibilité aux prescripteurs d’exprimer leurs envies et nous les réaliserons ! »

Une tendance qui voit loin

Au sein du groupe Ducerf, on sait déjà que la demande pour ces projets de bardage intérieur est forte. Selon Carole Debize, « dans l’aménagement intérieur, la tendance du bois naturel est là, les gens veulent continuer d’investir chez eux pour avoir des intérieurs de plus en plus travaillés. » Avec la nouvelle machine acquise, le champ des possibles est donc désormais ouvert. Thibault Chastagnier estime que le BARD 107 texture, avec son motif de vague, est un exemple de ce qui peut être fait, mais qu’aujourd’hui le but n’est pas de définir une gamme. Il s’agit plutôt de laisser aux prescripteurs, aux architectes, la possibilité d’exprimer leurs envies et nous les réaliserons ! »

L’état de surface structuré rendu possible par la nouvelle machine numérique du groupe Ducerf n’est pas réservé uniquement au chêne. Des essais ont déjà été menés sur d’autres essences pour multiplier encore les possibilités. Pour des essences comme le peuplier qui ont un veinage moins riche, l’effet structuré apporte un intérêt esthétique évident.

Ducerf offre aujourd’hui une solution différenciante de bardage intérieur aux architectes et aux agenceurs pour lesquels les possibilités sont infinies en matière de créativité. Si le marché propose essentiellement des produits contreplaqués pour l’intérieur, l’entreprise est capable de présenter une gamme de bardage en bois massif, une offre à la fois inédite et esthétique. Et Thibault Chastagnier de prophétiser que « de nouvelles applications vont aussi sans doute émerger. Il y a très certainement des usages auxquels nous ne pensons pas encore mais que nous pourrons valoriser demain ! »

 

Credit photos:

Centre aquatique Palestra : Erwann Pencreach / Maison Emeline Poulain: Julia Hasse

TENDANCE Le bardage bois Ducerf s’impose dans nos intérieurs...
Centre aquatique la Palestra
Nouveauté Ducerf Groupe : Bard 107 Texture
Bardage en frêne THT chez l'architecte Emeline Poulain
TENDANCE Le bardage bois Ducerf s’impose dans nos intérieurs...
TENDANCE Le bardage bois Ducerf s’impose dans nos intérieurs...
TENDANCE Le bardage bois Ducerf s’impose dans nos intérieurs...
TENDANCE Le bardage bois Ducerf s’impose dans nos intérieurs...
TENDANCE Le bardage bois Ducerf s’impose dans nos intérieurs...
Actualités sur le même thème

Traitement du bois | Mentions légales

Ducerf Groupe 71120 Vendenesse-lès-Charolles, France - Tél. +33 (0)3 85 88 28 28 - Fax +33 (0)3 85 88 28 38